Le marché des CryptoPunks

Les CryptoPunks : tokens NFT

Les CryptoPunks sont les premiers tokens [1] uniques collectionnables.

Avant leur invention, il était impossible de se constituer une véritable collection numérique. Des places de marché pour des collections d’objets numériques ne pouvaient donc pas émerger. Depuis, la donne a changé.

En milieu d’année 2017, Larva Labs [2] a créé une collection de 10 000 caractères numériques uniques pouvant être stockés sur la blockchain Ethereum : les CryptoPunks. Au lancement, 9 000 de ces tokens ont été distribués gratuitement. Ces CryptoPunks, des tokens ERC-20 modifiés (pour les rendre uniques et appropriables), ont été la source d’inspiration pour ce que l’on appelle dorénavant les « crypto-collectibles ».

Actuellement, ces tokens d’un nouveau genre s’échangent sur le marché du CryptoArt en tant que nouvelle classe d’actif : les NFT (Non Fungible Tokens – tokens non fongibles).

Evolution du prix des CryptoPunks depuis leur création en juin 2017 (source : https://opensea.io/collection/cryptopunks).

NB. : Les deux gros pics d’activité (et de prix) ont eu lieu en mai 2020 et septembre 2020. Nous reviendrons dessus dans la suite de l’article.

Quelques exemples de CryptoPunks :

Le CryptoArt

Le projet CryptoPunks s’inscrit dans l’esprit du mouvement CryptoArt. Cet art, également connu sous le nom de « Rare Art » (l’art rare), est l’art numérique bâti sur la technologie blockchain. Il s’agit de l’un des premiers cas d’usage des NFT.

« Le CryptoArt désigne l’ensemble des œuvres d’art numériques rares, parfois décrites comme des cartes à collection numériques ou « rares » associées à des jetons uniques qui existent sur la blockchain. Le concept est basé sur l’idée de rareté numérique, qui vous permet d’acheter, de vendre et d’échanger des biens numériques comme s’il s’agissait de biens physiques. Ce système fonctionne du fait que, comme Bitcoin et les autres crypto-monnaies, le CryptoArt existe en quantité limitée. » – Jason Bailey. 

Source.

Aujourd’hui, le marché du CryptoArt pèse un peu moins de 10 millions de dollars. Ce montant est à rapprocher de celui du marché de l’art traditionnel qui pèse 60 milliards. La croissance peut donc être potentiellement énorme comme le notaient le New York Times ainsi que le Financial Times.

Et cela sans compter le fait qu’il ne s’agit pas uniquement du marché de l’art mais également de celui du jeu vidéo (dont le public est déjà une génération numérique). Dans un futur proche, un joueur pourra probablement équiper ses personnages avec un item qui lui appartient (le NFT) et il aura la possibilité de le transférer d’un jeu à un autre (ainsi qu’à un autre joueur). En fait, c’est déjà le cas dans les mondes virtuels basés sur la blockchain (comme Decentraland).

Prudence cependant. Une grande partie du CryptoArt naissant est probablement une bulle spéculative. Il y a en effet de nombreux pseudo artistes qui vendent des images tokénisées sans aucune valeur. L’investisseur ou amateur qui intervient sur ce marché hautement spéculatif des NFT doit garder cela à l’esprit et rester sur ses gardes.

Comprendre les NFT

Qu’est-ce que la fongibilité ? On dit que deux biens sont fongibles s’ils sont interchangeables entre actifs de même type. Par exemple, deux billets de 50 euros sont fongibles. Idem pour des pièces de monnaie. La fongibilité implique une notion d’anonymat : l’actif en question ne doit pas être marqué. La fongibilité est une caractéristique essentielle de l’argent – dont la fonction principale est de permettre des transferts de valeur.

La non-fongibilité désigne donc l’opposé, soit la non-interchangeabilité. Un objet non fongible est un objet qui possède des caractéristiques uniques lui permettant de se distinguer dans une classe d’objets similaires. Vous pouvez ici penser aux objets de collection comme certains timbres ou plus généralement à tout ce qui est rare et recherché.

Le Bitcoin est (pseudo) fongible. Deux tokens BTC sont bien échangeables [3] grâce aux propriétés de la blockchain mais ils restent distinguables par leur historique de transaction. Par exemple, un BTC ayant été utilisé par Satoshi Nakamoto peut avoir plus d’importance qu’un autre BTC aux yeux de certaines personnes.

Pour créer la réelle unicité, il fallait donc un protocole permettant d’introduire la non-fongibilité des tokens. Le protocole ERC-721 joue aujourd’hui ce rôle de standard NFT sur la blockchain Ethereum : tous les tokens ERC-721 sont uniques. Il succède au protocole ERC-20 modifié qui a permis de créer les premiers NFT (les CryptoPunks).

Les tokens non fongibles (les NFT) sont tout simplement des items digitaux uniques émis sur une blockchain. Ils peuvent prendre n’importe quelle forme.

Les market places des “crypto-collectibles”

Le protocole ERC-721 a ainsi permis la création de places de marchés P2P (de pair à pair) comme OpenSea, Superrare et Rarible où s’échangent des crypto-collectibles et des NFT (les standards ERC-721 et ERC-1155 qui créent une rareté digitale vérifiable).

Ces marchés naissants de crypto-collectibles listent toutes sortes d’items. En termes de volume échangé sur la semaine dernière, le top 3 est constitué de :

  1. Niftymoji : des emojis stockés en tant que NFT sur la blockchain. Edit du 11/10/2020 : Leur site est down et ils ont supprimé leurs comptes sur les réseaux sociaux. Flag “exit scam” possible… Cela rappelle qu’il faut être prudent sur ce marché émergent.

  2. Cryptokitties : le jeu bien connu qui permet d’acheter, de vendre et d’élever des chats virtuels sur la blockchain Ethereum

  3. Superrare : un réseau social pour les créateurs d’art et les collectionneurs bâti sur la blockchain

Les CryptoPunks se situent en 9ème position.

Source : https://nonfungible.com/

Pour comprendre le modèle de valorisation des CryptoPunks, il faut se familiariser avec les types et les attributs. L’objectif des collectionneurs est de posséder les CryptoPunks les plus rares (il n’y a par exemple que 9 CryptoPunks Aliens). Mais globalement, ces punks sont collectés et « tradés » comme n’importe quel autre crypto-monnaie.

Un indicateur de marché intéressant à suivre est le “floor“. Il s’agit du prix plancher, soit le prix du CryptoPunk le moins cher.

Prix plancher à 2.9 ETH. Une hausse est fortement probable.

Pour connaître le floor au moment où vous lisez cet article, cliquez ici.

La DeFi dans les CryptoPunks

La DeFi (Decentralized Finance) désigne la finance décentralisée. Il s’agit de tous les programmes informatiques (smart contracts) qui fonctionnent aujourd’hui essentiellement sur Ethereum.

Classement des blockchains selon leur volume en USD

La DeFi a fait beaucoup de bruit en ce milieu d’année 2020. En effet, une folie – qui n’est pas sans rappeler la bulle des ICO (Initial Coin Offering) de 2017 – s’est emparée de la cryptosphère et a fait la DeFi atteindre une Market Cap de pratiquement 14 Milliards de dollars !

Le top 5 des tokens DeFi (source). Ce sera l’objet d’un prochain article.

Les DAO

Mais revenons-en aux CryptoPunks. Aujourd’hui, certains acheteurs se regroupent au sein de pools (des DAO : Decentralized Autonomous Organisation –  Organisations Autonomes Décentralisées) pour acheter et vendre des CryptoPunks.

Par exemple, ARK Gallery a conçu des Smart Contracts (les ARKs) qui permettent d’acheter et de vendre des CryptoPunks en groupe. Il s’agit d’une forme de tokenisation de l’art numérique.

Les Wrapped CryptoPunks

Autre innovation : Les Wrapped CryptoPunks (wPunks). Les wPunks sont des tokens ERC-721, backés 1:1 avec un CryptoPunk original de Larva Labs (ERC-20 modifié). Un smart contract permet donc de transformer un token CryptoPunk initial (ERC-20 modifié) en un token CryptoPunk ERC-721 (dit « wrapped »). Cela permet de pouvoir le vendre sur des marketplaces dédiées aux tokens ERC-721 (et à forte visibilité) comme OpenSea ou Rarible.

Comment cela fonctionne ?

Vous achetez un CryptoPunk original sur Larva Labs ou sur OpenSea.

Ensuite, vous transformez votre CryptoPunk en un wPunk grâce au smart contrat situé ici : https://wrappedpunks.com/. Et le tour est joué ! Vous pouvez le vendre sur une autre marketplace. (A noter que l’opération est réversible. Rappelez-vous ce qu’on disait plus haut “possibilité de passer d’un jeu à un autre”. Nous y sommes !). D’ailleurs, certains traders de NFT font de l’arbitrage.

Les plateformes de prêt qui utilisent les NFT comme collatéraux

Autre application : il existe également des plateformes comme Nftfi qui permettent de prêter et d’emprunter des crypto-monnaies en déposant des NFT comme collatéraux.

L’impact de la DeFi sur le marché des CryptoPunks

Comme on le voit sur le graph ci-dessous, les CryptoPunks ont été échangés pour une valeur de plus de 1300 ETH la semaine dernière (450 CryptoPunks échangés pour un prix moyen légèrement inférieur à 3 ETH).

Il y a eu un regain d’activité courant septembre. Et c’est à ce moment que sont apparus les Wrapped CryptoPunks. Les nouveautés apportées par la DeFi sont donc la cause (comme l’explique Larva Labs dans le tweet ci-dessous).

Quelques exemples de Wrapped CryptoPunks placés sur le marché OpenSea :

Ces Wrapped CryptoPunks sont gérés par un autre smart contract que le contrat original de la société Larva Labs. Vous pouvez voir les cryptos passées par le smart contract  wrapped ici :

395 wCryptoPunks à l’heure où j’écris ces lignes. Cela devrait monter.

Source

Les Wrapped CryptoPunks sont des exemples concrets des applications décentralisées (dApp). Larva Labs n’a pas été impliquée dans le wrapper smart contract. Un développeur a créé un protocole qui permet de transférer les CryptoPunks sur un autre smart contract.

Des produits sur lesquels les utilisateurs reprennent le contrôle : voilà l’esprit des crypto-actifs.

Le mot de la fin

Pour conclure, une chose à garder à l’esprit : les choses à impact commencent souvent sous la forme d’un jeu. Les NFT sont jeunes – à peine deux ans. Le premier cas d’usage est un art qui ressemble un peu à un jeu. Mais nul doute que d’autres cas d’usage apparaîtront et que les NFT joueront un grand rôle dans le développement de la technologie blockchain [4]. Affaire à suivre donc. Nous observerons particulièrement ce qui se passera du côté du gaming.

A noter que l’on commence à voir émerger des faux CryptoPunks sur les marchés. Ils commencent à être victimes de leur succès…

OpenSea a développé une fonctionnalité pour détecter les fakes : “contrat vérifié” / “contrat non vérifié”.
Notes

[1] Les tokens sont le nom que l’on donne aux jetons numériques utilisables sur une blockchain. Ce sont les unités de valeur de la blockchain.

[2] A ne pas confondre avec Dapper Labs qui est à l’origine du jeu CryptoKitties et de la blockchain Flow.

[3] Quand vous envoyez un document numérique, vous n’envoyez pas réellement le document mais simplement une copie de ce document. Quand vous envoyez un bitcoin, vous transférez réellement votre Bitcoin (vous n’en avez plus la propriété).

[4] Tout l’historique de transaction des CryptoPunks est enregistré sur la blockchain Ethereum. Cela permet à tout acheteur de vérifier qui est le propriétaire du CryptoPunk. Par exemple, pour le CryptoPunk 4649 :

https://www.larvalabs.com/cryptopunks/details/4649

On voit dans l’historique de transaction qu’il a été initialement obtenu par l’adresse “0xcc7c33” (le 10/07/2017). Puis vendu le 12/09/2020 pour $107 à l’adresse “0x9be96a”. Et ensuite mis en vente le 19/05/2020 pour 249 ETH, soit $87 000 (!). Prix excessif dans le marché actuel car les CryptoPunks se vendent plutôt autour 3 ETH sur les 2 derniers mois.

https://opensea.io/collection/cryptopunks

Voir ici l’interview de l’un des co-fondateurs des CryptoPunks. Il évoque les aspects principaux de la blockchain : 1/ rendre l’achat et la vente d’art rapides et peu chers et 2/ introduire de la confiance tout en supprimant les intermédiaires.

[5] Ajout du 07/10/2020 : Un NFT vendu aux enchères par Christie’s pour $130,000 !

Pour copier et partager : https://mikaelecanvil.com/cryptopunks/

Vous souhaitez soutenir notre mission d’éducation sur la blockchain et les crypto-monnaies ? Vous êtes libre de nous faire un don :

► BTC : 3JBDBdC2Lon9DCE4eT1xaEuTsU3X3LihR3
► ETH : 0x03fb371B18A21eDce65Bf76CF5C9AB76D0897682

 

Articles similaires

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *