How to Fail at Almost Everything and Still Win Big : D’échec en échec jusqu’à la victoire

How to fail at Almost Everything and Still Win Big

How to fail at Almost Everything and Still Win Big” est un guide pratique du succès écrit par Scott Adams, le cartooniste qui a fondé Dilbert.

Le cartoon Dilbert est diffusé dans 65 pays et 25 langues

Scott Adams est reconnu pour ses talents d’observateur du monde de l’entreprise. Avec son livre, il applique son sens aigu de l’observation à sa propre personne pour donner des conseils pratiques.

En général, les livres “expliquant” le succès se suivent et se ressemblent. Mais “How to Fail at Almost Everything“, mi autobiographie et mi guide pratique, est original car la vie de l’auteur est elle-même originale : autodidacte, hypnotiseur, cadre en entreprise (qui a gravi tous les échelons), entrepreneur, investisseur VC et aujourd’hui cartooniste mondialement connu. Comme il le dit lui-même : il a avancé d’échec en échec jusqu’à sa grosse victoire.

Dans cet article, vous allez découvrir les trois leçons principales partagées par Scott Adams.

Leçon #1 : Devenez bon dans deux domaines plutôt qu’excellent dans un seul

Bon + Bon > Excellent

Selon “How to Fail at Almost Everything“, pour avoir du succès, il vaut mieux être bon dans deux domaines complémentaires plutôt qu’excellent dans un seul (à moins de faire partie du top 5%).

Par exemple, Adams explique qu’il n’est pas un excellent dessinateur mais qu’il est bon (top 25%). Il n’est pas non plus un excellent humoriste mais il se débrouille bien (top 25%).

En combinant ces deux compétences, on obtient un profil unique :

Bon dessinateur (top 25%) + bon humoriste (top 25%) = Excellent cartooniste (top 5%).

Il recommande donc de privilégier l’accumulation d’un range de compétences complémentaires [1] plutôt que le perfectionnement dans une seule. Chaque nouvelle compétence acquise augmentera considérablement vos chances de succès. [2]

Leçon #2 : Privilégiez les systèmes aux objectifs

“Le succès n’est pas magique. C’est généralement le fait d’avoir choisi un bon système et de l’avoir suivi jusqu’à ce que la chance vous trouve.” – Scott Adams.

A 21 ans, lors d’un voyage, Adams a pour la première fois entendu parler des systèmes par un CEO assis à côté de lui. L’homme d’affaires lui a expliqué que les systèmes lui avaient permis de passer d’employé à CEO.

Sa technique : dès qu’il atterrissait dans un nouveau job, il en cherchait tout de suite un nouveau. Son système consistait ainsi à toujours chercher le meilleur deal (au lieu de faire des recherches ponctuelles lorsque la situation le nécessitait).

Adams estime que le système est plus efficace que les objectifs car il permet, grâce à la mise en place de bonnes habitudes, de rester concentré sur le présent. Les objectifs sont orientés vers le futur et sont trop spécifiques; cela produit de la frustration.

Leçon #3 : Gérez votre énergie (plutôt que votre temps)

“Je fais les choix qui maximisent mon énergie personnelle.”

Nos journées sont limitées. Chaque personne doit s’organiser pour faire au mieux durant ce délai. En général, cela passe par la priorisation.

Pour prioriser ses actions, le créateur de Dilbert fait les choix qui maximisent son énergie personnelle. Il suit les basiques : bonne alimentation, exercice physique régulier et sommeil suffisant.

Mais sa technique consiste aussi à avoir toujours quelque chose dans sa vie qui le motive à se réveiller. Par exemple, lorsqu’il était salarié, il était très motivé car il avait toujours un ou deux projets sur le côté qui avait le potentiel de changer sa vie. Faire avancer vos projets booste votre énergie (et réciproquement).

Une bonne gestion de votre énergie vous rendra plus productif. De plus, cela vous donnera une bonne humeur que votre entourage appréciera (et vous aussi).

Le mot de la fin

Plus généralement, Scott Adams recommande de visualiser votre grand projet comme la part d’un système pour améliorer votre énergie, votre réseau et vos compétences. Les échecs font partie de ce système. Le but est de rester suffisamment longtemps dans votre système pour que la “chance” finisse par vous trouver. [3]

Impatience avec les actions mais patience avec les résultats : d’expérience en expérience jusqu’à la victoire.

Notes

[1] Les compétences clefs qu’il recommande de développer : expression orale, psychologie de la persuasion, écriture, compétences sociales, informatique (les bases) et un peu de comptabilité/business.

[2] Il précise que la personne qui apprendra à contrôler son ego pourra s’exposer à des activités qui effraient les gens qui ont peur de l’embarras. Cela lui permettra d’intervenir dans un secteur à compétition réduite (comme donner des conférences).

[3] Il recommande également de ne pas suivre ses passions. Selon lui, la passion vient plus du succès que la passion crée le succès.

Pour aller plus loin : Lire le livre “How to fail at Almost Everything and Still Win Big” de Scott Adams.

Copier et partager : https://mikaelecanvil.com/how-to-fail-at-almost-everything-and-still-win-big/

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.