Comment lancer efficacement votre projet

La méthode Lean Startup

Qu’est-ce qui fait qu’un projet aura du succès et pas un autre ? La bonne vision ? Le bon timing ?

Selon Eric Ries, le succès d’un projet repose essentiellement sur une bonne méthodologie de lancement.

Dans Lean Startup, l’entrepreneur donne une méthode pour améliorer le taux de réussite de vos lancements de produits innovants.

Sa méthode s’appelle Lean Startup car il applique les concepts du lean manufacturing (fabrication allégée) au processus d’innovation et de lancement de produit.

Le titre du livre peut induire en erreur. En effet, généralement, on associe la startup à une entreprise technologique. Mais il s’agit ici de toute organisation conçue pour créer un produit ou un service dans des conditions d’incertitude.

Donc, si vous souhaitez lancer un nouveau produit pour un marché que vous ne connaissez pas encore, ce modèle vous sera utile.

Dans cet article, vous comprendrez pourquoi il ne faut pas être perfectionniste. Et vous découvrirez que la meilleure technique est une approche minimaliste basée sur des expérimentations et des réajustements les plus rapides possibles.

#1 : Définissez le cap avec votre vision et vos valeurs

La vision c’est votre cap, votre destination. Bien sûr, au départ, vous ne connaissez pas encore le chemin pour y arriver.

Mais pour vous guider, vous avez vos valeurs :

  • Qu’est-ce que vous aimez ?

  • Que voulez-vous faire ?

  • Que pouvez-vous faire ?

  • Qu’est-ce que vous ne voulez pas faire ?

A partir de ces principes directeurs, vous pouvez établir votre stratégie opérationnelle :

  • Quel type de produit voulez-vous concevoir ?

  • Quel sera votre business model ?

  • Avez-vous déjà une idée de la concurrence ou des éventuels partenaires ?

  • Savez-vous qui seront vos premiers clients ?

Le produit que vous lancerez sera le résultat final de votre stratégie.

La vision, votre pilier, change rarement. Par contre, la stratégie peut changer (vous pouvez persévérer ou pivoter). Quant au produit, il change tout le temps (vous devrez l’améliorer au fil du temps).

#2 : Expérimentez le plus vite possible avec un produit minimum viable

“La seule façon de gagner c’est d’apprendre plus vite que tous les autres.” – Eric Ries.

The Lean Startup

L’objectif numéro un de l’entrepreneur consiste à apprendre le plus vite possible. Et pour atteindre cet objectif, il faut se lancer rapidement sur le marché.

L’ancienne approche entrepreneuriale consistant à faire de la planification stratégique (qui pouvait durer pendant plusieurs mois) ne convient pas à un marché incertain. Cette approche est trop lente et a un résultat trop aléatoire : est-ce que le produit final livré sera vraiment valorisé par le marché ? Si ce n’est pas le cas, tous ces mois de préparation auront été perdus.

Le modèle lean startup vous fait considérer votre projet et vos produits comme des expériences. Dans cette logique, vous devez lancer de nombreuses expérimentations sur votre marché potentiel afin de collecter un maximum de feedbacks. Ces résultats vous permettront de vérifier la validité de vos hypothèses et d’optimiser progressivement votre produit.

Dans un marché incertain, il faut donc lancer rapidement un produit minimum viable (MVP) pour tester le marché et ensuite progresser par itérations. Si cette version basique de votre produit est perçue de faible qualité par le client, considérez cela comme une opportunité pour apprendre ce qui est réellement important pour lui et réajustez en fonction. En effet, tant que vous ne savez pas qui est votre client, vous ne savez pas ce qu’il valorise.

Evidemment, il faut éviter de se mettre ses clients à dos. Vous ne devez donc pas tester votre MVP sur le client moyen (potentiellement frustré par un produit non fini). Votre mission : trouver les early adopters, soit ceux qui aiment la nouveauté et qui ont le plus besoin de votre produit. Cette clientèle de valeur pardonnera les erreurs inévitables de début et vous donnera des feedbacks utiles.

#3 : Décidez quand persévérer et quand pivoter

Un entrepreneur doit utiliser des métriques pour évaluer ses résultats afin de vérifier la validité de ses hypothèses de départ.

Il est donc nécessaire de fixer des objectifs chiffrés. Mais lorsque vous analysez vos résultats, faites attention pour distinguer les vanity metrics et les métriques réellement utiles.

Les vanity metrics désignent des résultats flatteurs sans réel impact sur votre business model.

Les métriques utiles sont les indicateurs qui mesurent l’apport véritable de valeur à vos clients. Ces métriques indiquent une relation claire de cause à effet. Elles sont spécifiques à votre activité mais vous pouvez vous inspirer des pratiques utilisées sur votre marché cible.

Il y a trois principaux moteurs de croissance :

  • Le caractère addictif : concevoir le produit pour attirer et retenir les clients sur le long terme (augmenter la durée d’utilisation et/ou le taux d’utilisation).

  • La viralité interne : orienter son produit de sorte que les clients actuels génèrent eux-mêmes les futurs clients (growth hacking ou bouche-à-oreille).

  • Le marketing payant : attirer les clients par de la publicité.

Si vous constatez que vos résultats invalident vos hypothèses de départ, soit une absence de croissance, alors il faut pivoter. Attention toutefois de ne pas pivoter trop vite car vous estimez que vous faites face à trop de difficulté. Le pivot est un changement de direction stratégique dans le cas où vous estimez que vous avez échoué. C’est-à-dire quand vos efforts sont orientés vers des activités qui ne créent pas de valeur.

Le mot de la fin

Vous venez de voir les différentes étapes de la méthodologie Lean Startup. Cette méthode de conception vous sera utile si vous souhaitez lancer un nouveau produit sur un marché que vous ne connaissez pas encore.

Pour transformer votre idée en produit, ne demandez pas à vos clients leur avis car ils ne savent pas encore ce qu’ils veulent. Livrez-leur une version minimaliste de votre produit. Analysez si elle est utilisée à l’aide de métriques. Et demandez-leur ce qu’ils en pensent. Puis ajustez en fonction de ces différents feedbacks. Et livrez à nouveau.

Pour aller plus loin : Lire le livre Lean Startup (Eric Ries).

Quelques conseils de Tim Ferriss pour compléter cet article :

  • Concevez le meilleur produit possible.

  • Ayez un produit qui se distingue du reste (créez votre catégorie).

  • Expliquez clairement la valeur que votre produit apporte.

  • Concentrez-vous sur vos 1000 vrais fans (ceux qui verront la valeur que vous leur apportez, qui vous feront confiance et qui achèteront vos produits).

  • Ayez des objectifs chiffrés et utilisez des métriques pour évaluer régulièrement vos progrès et réajuster votre stratégie.

  • Restez concentré. Vous bâtissez un style de vie et pas uniquement un business.

  • Pour copier et partager : https://mikaelecanvil.com/lean-startup/

     

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *