The Sovereign Individual : Devenir un individu souverain à l’ère de l’information

The Sovereign Individual

The Sovereign Individual est un livre qui a influencé de nombreux entrepreneurs et investisseurs.

Peter Thiel fait partie de cette génération profondément marquée par l’idée de devenir un “Individu Souverain”. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il s’est tourné vers l’entrepreneuriat dans les nouvelles technologies.

The Sovereign Individual date de 1997. Très tôt, les auteurs de ce livre ont anticipé le passage d’une ère industrielle à une société de l’information. Dans ce livre, ils estiment que cette transition numérique sera l’une des plus importantes de l’histoire et qu’elle libérera, du pouvoir des Etats affaiblis, les individus souverains qui capitaliseront dessus.

Voici les principales tendances qu’ils ont prévues :

  • L’émergence de la Cyberéconomie;

  • Le déclin de l’Etat;

  • L’importance de devenir un individu souverain.

Certaines des tendances anticipées par le livre ne sont pas (encore ?) arrivées. Mais, durant le confinement du au COVID, nous nous sommes enfermés chez nous et nous nous sommes ouverts à Internet : les activités en ligne (télétravail, commerce, communication) ont explosé. Certains observateurs estiment que l’année 2020 sera probablement considérée comme une année charnière de la numérisation de la société.

Dans cet article, vous découvrirez les principales anticipations de The Sovereign Individual et des conseils pour devenir un individu souverain.

Les principaux facteurs d’une transformation politique

Les auteurs de The Sovereign Individual indiquent que la compréhension des incitations/réactions permet d’anticiper les comportements. Selon eux, le principal facteur d’incitation utilisé par une puissance est la violence. Ce sont les logiques de violence qui déterminent la structure de la société.

Il est en effet plus facile de prendre que de créer. En conséquence, les structures sociales émergent de la relation prédateur-proie entre ceux qui créent et ceux qui prennent.

Quatre facteurs principaux dirigent les logiques de violence :

  1. La géographie : certains lieux facilitent l’usage de la violence par rapport à d’autres car ils sont plus facilement contrôlables par la force (les terres sont mieux maîtrisées que les mers);

  2. Le climat : le climat fixe les frontières dans lesquelles la force brute peut être exercée. Par exemple, un changement climatique a joué le rôle de catalyseur pour passer de l’ère des chasseurs/cueilleurs à celle des agriculteurs/éleveurs;

  3. Les virus : les microbes ont le pouvoir d’attaquer ou d’immuniser contre les attaques et cela peut orienter des logiques de violence. Une pandémie importante peut transformer une société;

  4. Les technologies : ce sont les outils qui jouent le rôle le plus important (avec la pandémie) pour redistribuer les cartes du pouvoir (militaire, politique, médiatique et économique).

Les principales anticipations de The Sovereign Individual

L’émergence de la Cyberéconomie

The Sovereign Individual pronostique (en 1997 !) le développement de la cyberéconomie : une nouvelle réalité économique potentiellement infinie et extraterritoriale. Il loue le fait que l’économie numérique permettra de transcender les localités et d’échapper à la “tyrannie de la place”.

Les technologies de l’information vont séparer les sources de revenus de la localisation géographique. Ainsi, une idée conçue en Europe pourra se transformer en business aux USA parce que le producteur et le consommateur se rencontreront dans le cyberspace.

Ils pronostiquent que le téléphone deviendra une banque et que le commerce en ligne se fera à l’aide d’une cybermonnaie. Selon eux, un cybercommerce fort ne peut que donner naissance à une cybermonnaie forte : une monnaie native d’Internet qui sera encryptée et décentralisée [1]. Unique, anonyme et vérifiable, cette monnaie deviendra, selon eux, la principale devise utilisée pour les transactions en ligne. Elle protégera également contre les effets de change auxquels les devises nationales sont soumises et qui n’ont pas de sens dans le cyberspace.

Cette ou ces monnaies digitales devront jouer deux rôles :

  1. Permettre des micropaiements rapides (et donner naissance à une activité en ligne basée sur la réalisation de micro tâches automatisée) [2];

  2. Devenir le nouvel or digital.

Les conséquences les plus importantes de cette (ou ces) nouvelle(s) monnaie(s) digitale(s) seront la protection contre les politiques monétaires inflationnistes (des taxes indirectes) et une indépendance vis-à-vis du système financier.

Les cyberéconomies, protégées via leur nature digitale de la violence de l’Etat, et optimisées par la technologie numérique, vont croitre à un rythme bien plus important que l’économie traditionnelle. Elles signeront le début du déclin de l’âge de l’Etat (et de ses institutions) car il perdra en pouvoir sur ce qui échappera à son territoire.

Le déclin de l’Etat

The Sovereign Individual indique que la plupart des livres sur le futur sont en fait des livres sur le présent. Ceux qui font des prévisions ont tendance à imaginer quelques aspects futuristes mais sans pour autant concevoir une structure de pouvoir différente de celle de leur époque.

Pourtant les structures politiques évoluent au fil du temps. D’ailleurs, l’Etat au sens actuel du terme – le Léviathan – est une construction moderne. En conséquence, ils estiment que l’Etat ne constitue pas forcément l’horizon indépassable de notre temps.

Les auteurs rappellent que l’imprimerie a contribué à déstabiliser l’Eglise. A l’ère médiévale, l’éducation était en effet gérée par l’Eglise. Mais l’imprimerie a fait chuter le coût de production et de diffusion des informations. Cela a contribué à propager des idées jugées hérétiques à l’époque.

Aujourd’hui, l’Etat a le monopole sur l’éducation. Mais The Sovereign Individual estime que les nouvelles possibilités technologiques combinées à la diffusion virale d’informations via le Net déstabiliseront les Etats.

Selon eux, l’Etat, discrédité et affaibli, disparaîtra dans une crise fiscale car sa violence confiscatoire ne trouvera pas suffisamment de prises dans un monde digitalisé. Il sera alors remplacé par des nouvelles formes agiles de souveraineté comme les villes-Etats ou des réseaux numériques (réseaux sociaux, cryptonetworks). Les formes de gouvernement qui émergeront – des micro-souverainetés – seront des instances qui serviront leurs administrés comme une entreprise sert ses clients. Au fond, ils pensent que la rupture numérique génèrera ses propres institutions digitales (sécurité, politique et médiatique) [3].

Devenir un individu souverain

Face à cette transition importante qui s’annonce, la question essentielle de The Sovereign Individual devient : comment tirer parti des opportunités de la nouvelle ère ?

Réponse : en devenant un individu souverain.

Les auteurs estiment que la révolution de l’information offrira aux individus des opportunités comme jamais auparavant. Pour la première fois de l’histoire, les personnes qui seront suffisamment motivées pourront inventer leur propre travail et en obtenir tous les bénéfices. De plus, l’individu souverain sera mobile [4]. Il ne sera pas obligé de rester dans une ville à forte taxation pour gagner sa vie.

L’individu souverain comprend que l’éducation donnée par l’Etat, comme celle donnée autrefois par l’Eglise, n’est pas celle qui lui permettra de s’accomplir. Il fait de sa formation personnelle une priorité durant toute sa vie. Il se forme aux outils de son époque et aux compétences spécialisées. Mais, surtout, il se cultive pour développer une pensée critique lui permettant de résoudre des problèmes et de mieux investir son temps (entrepreneur) ou son argent (investisseur).

Dans la cyberéconomie, les meilleures idées seront disproportionnellement récompensées car ce sera une économie winner takes all. Au fond, le véritable succès ne se mesurera pas au cashflow généré. Le succès sera plutôt le fait d’avoir pu mettre en place un système permettant d’atteindre l’indépendance financière et l’épanouissement.

En résumé, le message de The Sovereign Individual : pour prospérer à l’ère de l’information, devenez un individu souverain. La souveraineté ne s’obtient par défaut; elle s’acquiert au prix d’efforts.

Notes :

[1] The Sovereign Individual est l’un des premiers livres à avoir pronostiqué l’émergence d’une monnaie digitale comme Bitcoin.

[2] Cf. Amazon Mechanical Turk ou Keep3r (une version décentralisée expérimentale de Amazon Mechanical Turk).

[3] Cf. article de Chris Nixon sur “Utiliser les technologies pour mieux faire des anciennes choses ou pour faire de nouvelles choses ?”

[4] Le concept d’individu souverain est à l’origine de celui de nomade digital.

Pour aller plus loin : Lire le livre “The Sovereign Individual de James Dale Davidson et de Lord William Rees-Moog.

Copier et partager : https://mikaelecanvil.com/the-sovereign-individual/

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *